Couvre-chaussures Neoprene Specialized, une protection de haut niveau !

Pour protéger parfaitement ses pieds du froid et de l’humidité, Specialized propose des couvre-chaussures en Neoprene quasi étanches. Le verdict du terrain !

Immobiles sur les pédales, exposés au sol froid et aux projections de la roue avant, les pieds ne sont pas la fête durant la mauvaise saison. Pour conserver un certain confort, Specialized propose deux sortes de couvre-chaussures en Neoprene adaptés aux conditions extrêmes, le modèle « standard » (80 €) ici testé qui monte assez haut sur le mollet déjà et un modèle « haut » (100€) qui couvre tout le mollet lui.

Très haut, ces surchaussures procurent une bonne protection du tendon d’Achille et des mollets. Crédit Specialized

Couvre-chaussures Specialized Neoprene, une protection vraiment rapprochée

De couleur gris foncé, les couvre-chaussures Neoprene de Specialized se présentent sous forme d’une « chaussette sans semelle ». Cela permet d’employer tous les systèmes de cales et types de chaussures, route, gravel et VTT. On les enfile donc avant de mettre ses chaussures, on les descend ensuite sur ces dernières tandis qu’une patte Velcro vient les maintenir en place. Cette opération est aisée une fois l’habitude prise. Au niveau du mollet parfaitement gainé, on retrouve un joint silicone, un autre joint est également présent sur la partie basse, celle qui sera aux contacts de la semelle de la chaussure.

  • 2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene
  • 2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene
  • 2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene
  • 2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene
  • 2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene
  • 2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene

Le surchaussure épouse parfaitement le pied et le mollet, il est même légèrement compressif. Les joints sont alors parfaitement plaqués et contribuent à une étanchéité optimale. Les couvre-chaussures comportent des inserts réfléchissants sous forme de barre sur le talon et du logo Specialized sur le bout du pied. Un peu plus n’aura pas été un mal, mais bon si on opte pour une veste ou un maillot visible, ce n’est pas un souci…

Sur la route avec les Couvre-chaussures Neoprene Specialized

  • 2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene
  • 2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene

Nous avons testé ces couvre-chaussures entre 0°C et 8°C, températures ambiantes. Le ressenti peut donc être plus froid en fonction de l’humidité, de la vitesse et du vent. La hauteur des surchaussures permet d’éviter les fuites thermiques avec le collant et protège parfaitement le tendon d’Achille du froid. Nous avons commencé les essais avec des socquettes été dans les chaussures, aussi bien sur le sec que sous la pluie et sur des sorties faisant entre 2 et 4 heures. Au-dessus de 3°C nous n’avons ressenti ni froid, ni engourdissement. Les pieds sont bien au chaud et avec une transpiration modérée. Quand on s’approche des 0°C, le pied devient froid avec les socquettes été, mais sans onglée pour autant. Nous avons remis des chaussettes plus épaisses alors pour gagner en confort et retrouver une chaleur plus agréable. Au-dessus de 5°C en revanche, on commence à transpirer dans les chaussures. Pas agréable, mais les pieds restent au chaud… Au retour l’intérieur des surchaussures est humide de même que le bas du collant et les chaussettes. Il faut alors retourner les couvre-chaussures pour les laver à l’eau savonneuse et les faire sécher. C’est rapide cependant…

2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene
La protection sous l’eau est optimale. Elle « glisse » parfaitement sur le couvre-chaussure et ne rentre pas. Crédit Frédéric Iehl

Sous la pluie, les Couvre-chaussures Specialized Neoprene font preuve de leur très grande efficacité. L’eau ruisselle sur le Néoprène, les assemblages étanches, le collage avec l’Aqua α et les joints l’arrêtent. Et si on a un collant long ou des jambières avec traitement déperlant de type DWR, rien ne passe dedans. Avec des textiles courants, on a un léger passage par capillarité, mais très minime. La solution est alors de passer le collant ou les jambières par dessus le couvre-chaussure pour s’affranchir du problème. Dans tous les cas, même avec la sudation qui arrive au-dessus de 5°C, on n’aura jamais les pieds dans l’eau, on restera au chaud et ça s’est un vrai plus ! Les renforts au niveau des bouts de pieds et de l’intérieur des talons limitent les effets des contacts avec le sol, le cadre ou les manivelles et permettent d’envisager d’employer ces couvre-chaussures très longtemps.

Notre avis sur les Couvre-chaussures Specialized Neoprene

2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene
Le couvre-chaussure monte assez haut dans sa version basse ! Crédit Frédéric Iehl

Après plusieurs centaines de kilomètres sur route, ces surchaussures confirment donc leur promesses. Ils protègent bien et améliorent le confort dans tous les cas,mais il faut aussi tenir compte de la sensibilité de chacun au niveau du froid. Ainsi pour ceux qui ont toujours froid aux pieds (nous en faisons partie),les sensations désagréables seront « décalées » de façon sensible mais pas supprimées. Les couvre-chaussures Specialized Neoprene sont très « chauds », parfois un peu trop notamment quand on est au-dessus de 5°C, ils sont presque parfaitement « étanches », et ils sont surtout solides. De quoi pérenniser un achat conséquent, 80 € quand même. Leur entretien est facile, leur couleur aide beaucoup, ils sèchent vite et un rinçage à grandes eaux suffit très souvent. Ils sont idéaux en conditions difficiles, mais moins moins adaptés à des températures « clémentes ». Il y a d’autres modèles pour ces dernières…

Publicités

Fiche technique Couvre-chaussures Specialized Neoprene

  • 2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene
  • 2024 Test Couvre-Chaussures Specialized Neoprene
  • Matériaux : caoutchouc (Néoprène), Nylon, Polyester, Élasthane
  • Caractéristiques : coupe vent, imperméable, compatible avec tous les systèmes de pédales du marché.
  • Précautions d’emploi : laver à la maine, pas de machine, séchage sur fil, pas de fer à repasser !
  • Couleurs : noir avec inserts réfléchissants argentés
  • Tailles : XS-S, M-L, XL-XXL
  • Prix : 80 €

A retenir :

  • Solidité
  • Renforts bout de pied et talon
  • Chaleur
  • Étanchéité
  • Visibilité

Contact : Specialized

Publicités

Vous aimerez aussi

+ There are no comments

Add yours

Laisser un commentaire