Look dévoile le P24 pour chasser les médailles aux JO !

Vélo de piste Look P24 pour les jeux Olympiques de Paris

Année olympique oblige, Look produit un nouveau vélo de piste, le P24. P pour Paris et 24 pour 2024 bien sûr ! Une machine qui tire les leçons de Tokyo et de la concurrence pour épauler nos pistards indépendamment de leur discipline.

Depuis plus de 35 ans, Look fournit l’équipe de France et pour les JO de PAris 2024, la nouveauté se nomme P24. Un vélo de piste multi-disciplines, made in France et dont le kit cadre est vendu 12 000 €… Sur commande bien sûr !

Plus rapide, plus performant !

Vélo de piste Look P24 pour les jeux Olympiques de Paris
De profil, le P24 est déjà spectaculaire notamment sa « tige » de selle. Crédit Look

Le P24 est le cadre des superlatifs, conçu, prototypé et fabriqué à Nevers il fait appel aux dernières techniques de fabrication pour combiner aérodynamique et rigidité. Des qualités indéniables pour aller chercher l’or ! Pour étudier la résistance à l’air, Look Cycle a traité le couple cycliste-vélo comme une entité. Il a fallu près de 1 300 heures de calculs CFD (Computational Fluid Dynamics) et 33 prototypes pour arriver à une adéquation parfaite entre athlète et machine. Le cadre est ainsi constitué de diverses parties qui ont été étudiées et optimisées individuellement avant de l’être collectivement. Pour cela, l’impression 3D a été mise à contribution. Les diverses parties du cadre ont ainsi été imprimées et montées sur un squelette métallique pour passer en soufflerie et valider les formes.

Vélo de piste Look P24 pour les jeux Olympiques de Paris
Les anglais avec leurs Lotus ont ouvert la voie. Le P24 reprend le concept et dégage largement le cadre des roues pour diluer les turbulences. Crédit Louis Legon

L’impression 3D se monte à 380 heures quand même et des centaines de pièces en carbone ont ainsi été testées avec un mannequin puis un athlète. Après 40 heures de travail en soufflerie, les formes du cadre ont été figées. La version finale du Look P24 sans cycliste se comporte alors de le même façon que le T20 en soufflerie sans différences notables. En revanche avec son cycliste le P24 creuse l’écart avec une réduction de la trainée de 3,5 %. Ce qui représente à 65 km/h (une allure de poursuite) un écart de 26 watts. Pour la vitesse, ce gain se monte à 91 watts pour une allure de 75 km/h.

Vélo de piste Look P24 pour les jeux Olympiques de Paris
On voit la différence entre le P24 au centre et le P20 de part et d’autre de Benjamin Thomas. Crédit Mountains Legacy Shoot

Un système complet plus qu’un « simple » cadre

Pour supporter la puissance développée par les pistards, le cadre fait appel à un mélange savant de diverses fibres de carbone. On retrouve ainsi du HR (haute résistance) à hauteur de 11%, du IM (module intermédiaire) à 36 %, du HM (haut module) à 27 % et du UHM (Ultra Haut Module) à 26 %. Il y a quand 52 heures de drapage de précision à prévoir pour passer des bandes de tissus pré imprégnées à un cadre performant ! Si le cadre est développé pour affronter toutes les disciplines de la piste, cette polyvalence il la doit aussi au système de cintres qui a été développé conjointement avec le châssis.

  • Vélo de piste Look P24 pour les jeux Olympiques de Paris
  • Vélo de piste Look P24 pour les jeux Olympiques de Paris
  • Vélo de piste Look P24 pour les jeux Olympiques de Paris

On retrouve ainsi l’Air Bar Madison (course aux points et américaine), le Vitesse (Vitesse) et le Poursuite avec prolongateurs Aergo (poursuite et kilomètre). Le kit est complété du pédalier monobloc de piste Zed qui apporte rigidité et légèreté à l’ensemble. L’équipe de France utilisera également les roues Corima pour compléter ce montage.

Les réactions sur la sortie du Look P 24

Benjamin Thomas Athlète FFC : « Comme toujours Look a fait preuve d’ingéniosité dans la conception du Look P24, en plus de rouler avec la Formule 1 des vélodromes, nous roulons avec une œuvre d’art ! Les performances du Look P24 parlent d’elles-mêmes. Nous sommes dans l’excellence. »

Publicités
Vélo de piste Look P24 pour les jeux Olympiques de Paris
Benjamin Thomas avec le P24 en version poursuite. Crédit Mountains Legacy Shoot


Federico Musi CEO Look Cycle International : « Collaborer avec les athlètes nécessite une organisation interne rigoureuse entre les équipes, une écoute expérimentée, le courage de repousser les limites, beaucoup d’humilité et d’authenticité, ainsi que la passion et la détermination à chercher l’excellence dans l’organisation du travail, le développement, et la fabrication. Ces mots, Passion, Authenticité, Excellence et Courage, représentent les valeurs fondamentales de notre entreprise, que nous partageons pleinement avec les athlètes et les équipes de la FFC. »

Contact : Look

Share this content:

Publicités

Laisser un commentaire