Vélos des équipes Pros 2022

La saison 2021 est désormais « loin » et de nombreux enseignements nous indiquent dans quelles directions vont les vélos des équipes Pro 2022 ! Disques, pneus, Tubeless, beaucoup de Shimano, un peu des autres…

Comme pour toute nouvelle saison, 2022 va nous amener son lot de nouveautés sur les vélos des équipes pros. Quelques marques tirent leur révérence comme Bianchi, d’autres arrivent ou reviennent tant au niveau des composants (DT Swiss) que des cadres (Giant et Liv). Mais on note aussi que les équipes pros ont des difficultés à monter leurs vélos en ce début d’année 2022 du fait de la pandémie. Les nouveaux composants arrivent parfois au compte-goutte ! Maintenant place aux équipements des vélos des équipes pros 2022. La liste s’actualisera au fur et à mesure des arrivées d’informations.

Les Worldteams

Les Proteams

Les équipes Continentales

Les équipes féminines

Les photos du matériel en course…

A voir aussi…

Tout le monde en 12 vitesses ?

Avec 13 teams sur les 18 équipes du World Tour, Shimano est omniprésent en termes de transmission. Sram et Campagnolo se partagent le reste. En passant au niveau Continental Pro, la situation est identique grosso modo, avec l’équipementier japonais fortement majoritaire. Normalement tout ce petit monde devrait être en 12 vitesses, puisque Shimano vient de présenter ses groupes 12 vitesses et que Campagnolo dès 2019 et Sram à partir de 2020 ont fourni leurs équipes avec ce standard. Mais en ce début 2022, quelques équipes sponsorisées par Shimano ont le groupe 12 vitesses alors que les autres sont encore en 11 vitesses, de façon temporaire ou pour l’année. Pourquoi ? Une équipe de niveau World Tour, c’est 150 à 200 groupes en moyenne par an quand même… Les autres échelons de la compétition sont nettement moins « gourmands », mais les équipes sont plus nombreuses. On peut imaginer qu’une fois toutes les équipes féminines équipées (ProTeam, voire de Continental et au niveau mondial), il doit y voir entre 3 000/4 000 groupes (peut-être même plus) à fournir dans le cas de Shimano. Autant qui manqueront aux marques de vélos…

Pinarello 2022 Ineos-Grenadiers
Le groupe Shimano Dura-Ace Di2 sera au complet sur les vélos d’Ineos-Grenadiers. avec capteur de puissance et pédales. Crédit Pinarello

Pour procéder à la fourniture des composants à toutes ses équipes, Shimano a du réduire les quantités de ses premières livraisons aux teams. Les équipes tout Shimano (groupe, pédales, roues) et celles qui ont adopté cette marque ont peut-être été un peu privilégiées en termes de quantité par rapport à celles qui n’utilisent que la transmission ou une partie de celle-ci. Ce qui explique que sur les stages de débuts de saison, le 12 vitesses soit encore rare. La situation devrait se régulariser dans les prochaines semaines avant le début de saison. Mais sur les premières courses, on devrait trouver des vélos en 11 vitesses sur les galeries et en voir toute l’année sur les chronos en revanche. Maintenant certaines équipes « clientes », qui achètent donc la transmission, resteront peut-être toute l’année en 11 vitesses Shimano.

2022 vélos équipes Pros
Quand l’équipe fait appel à des composants hors groupe, il y a souvent des chances que la transmission soit « facturée ». Crédit Frédéric Iehl

Car attention, tous ces groupes (et roues) fournis aux équipes ne sont pas « donnés » par Shimano, Sram ou Campagnolo. Certes, les équipes les plus en vues peuvent avoir une dotation financière en plus d’une certaine quantité de matériel gratuit. Mais une bonne part des composants sera facturée quand même. Et plus on descend dans la hiérarchie, plus la part gratuite diminue. Et puis il y a des équipes qui achètent tout car la marque de vélo, ou les autres contrats de composants ne laissent que peu de visibilité à un fabricant de transmission. Aussi puissant soit-il… Et dans ce cas, il y a une réalité économique qui fait que l’équipe peut préférer rester sur l’ancienne version une saison de plus moyennant un prix d’achat moindre.

Pas de tendance pour les cadres…

Tour 2020 Matériel Deceuninck-Quick-Step
Le S-Works Tarmac SL7 convient à tous les types de terrains et de cyclistes. Crédit Frédéric Iehl

Entre les cadres spécialisés, aéro et montagne, et les modèles généralistes, il n’y a pour le moment pas de gagnant ! On retrouve ainsi dans le peloton les deux tendances avec leurs tenants. Mais ce qu’on note quand même, c’est que les marques proposant des vélos « spécialisées » tendent à rendre les vélos aéros plus légers et plus confortables et les vélos de « montagne » plus aéros. Il y a donc des chances qu’à un moment, la polyvalence l’emporte et qu’on ne rencontre plus qu’un type de cadre ! On verra dans ces équipes si les deux types de vélos sont utilisés de façon équitable ou non.

  • 2022 vélos équipes Pros
  • 2022 vélos équipes Pros2022 vélos équipes Pros
  • 2022 vélos équipes Pros

Mais attention, on ne dit pas que les versions légères l’emporteront. Dans les équipes Canyon, le modèle aéro, l’Aeroad CF SLX, séduit plus que celui de montagne, l’Ultimate. Chez Scott, l’Addict RC est largement préféré au Foil et chez Cannondale, le SuperSix Evo HiMod est aussi très largement plus utilisé que le SystemSix. A voir ce que l’avenir nous réserve…

Du disque partout désormais

2022 vélos équipes Pros
Le frein à disque est incontournable. Il n’y aura ps de retour en arrière. Crédit Frédéric Iehl

A l’issue d’octobre 2021, on peut se dire que le temps du frein à patins est passé. Sur les dernières courses pavées de la saison, même Ineos-Grenadiers était passé au disque ! Alors oui, Tadej Pogačar a gagné le Tour de Lombardie avec un vélo à freins à patins et effectué une bonne partie du Tour de France avec. Les Inéos-Grenadiers l’ont utilisé toute la saison 2021 excepté donc sur les pavés. Mais les tenants de ce mode de freinage ne sont plus légions, et on peut s’attendre à ce qu’il disparaisse avec l’arrivée du nouveau groupe Shimano Dura-Ace. Sans fil (ou presque) pour le disque et avec pour le patin… Un petit détail, mais qui peut donner l’impression aux utilisateurs du frein à patins d’être moins bien traités, il y a bien sûr des écarts de poids, les éventuels frottements des plaquettes sur le disque, etc, mais entre le poids des sponsors et l’impression d’être « à la traîne » par rapport aux autres en matière d’innovations, cela pèse.

2022 vélos équipes Pros
Le frein à disque est désormais généralisé. Ici c’est le vélo de Chris Froome sur le Tour 2021 . Crédit Frédéric Iehl

Sur ce plan, on relève le revirement de Chris Froome qui en début de saison n’était pas convaincu et qui l’est devenu en fin d’année. L’expérience de la route ou son intégration à la société Factor ? On remarque également qu’en matière de roues, les grosses nouveautés sont à disque. Et pour pneus et Tubeless…

Du pneu, du tubeless et moins de boyaux…

Tadej Pogačar a utilisé, sur ses deux Tours de France victorieux, des vélos à disques et à patins, mais aussi en tubeless ! Crédit Frédéric Iehl

En 2020, Tadej Pogčar avait participé à son Tour Victorieux en alternant boyaux et tubeless. Il a fait de même en 2021, les autres tours, Giro et Vuelta ont été gagnés sur boyaux. Mais si on regarde les classiques, Milan-San Remo et Paris-Roubaix sur tubeless, le Tour des Flandres sur pneus (une première depuis Jacky Durand en 1992) témoignent de la perte d’influence notable du boyau…

2022 vélos équipes Pros
Le tubeless est la révélation 2021. La consécration en 2022 ? Crédit Frédéric Iehl

Pour l’instant, ce n’est pas la majorité du peloton, mais jamais depuis l’avènement du boyau, il n’y avait eu autant de victoires de prestige qui lui avait échappé… Et comme dit plus haut, les nouvelles roues qui sortent sont pour la grande majorité pour pneus ou tubeless.

2022 vélos équipes Pros
Le pneu est de nouveau très utilisé. Crédit Frédéric Iehl

On devra donc rapidement voir si la cohabitation dure ou si le tubeless prend la main sur les vélos des différentes équipes pros en 2022. Il y a quelques années, le pneu avait fait une percée mais sans lendemain du fait de l’arrivée des jantes carbone. Cette fois, les mêmes jantes pourraient être des alliées de choix pour le tubeless… Enfin, le liquide anti-crevaison peut annihiler le temps « perdu » lié au disque dans les dépannages. On verra.

Contact : UCI

23 réflexions sur “Vélos des équipes Pros 2022

  1. Bonjour Frédéric
    Je suis toujours très friand d’infos sur le matériel et des nouveautés , et là la question que je vais vous poser n’a absolument rien à voir avec
    l’article du jour, sur mon vélo mon pédalier est un compact super record année 2013 50-34 je veux remplacer ces 2 plateaux par un 50-36,
    le 36 est plus adapté à ma région, y a-t-il un inconvénient de mettre un 36 pour la fluidité de passage du grand au petit plateau et inversement?
    Dans l’attente et en vous remerciant de toutes vos publications.
    Michaël

    1. Bonjour Michaël,
      Non il n’y a pas de problème de passage. La seule condition est d’associer deux plateaux de la même marque afin de s’assurer que l’écart entre les deux couronnes a la bonne valeur. Des fois quand on panache les marques, on le réduit un peu ou on l’augmente ce qui peut causer des difficultés lors de certains changements de plateau. Avec des couronnes de la même marque pas de souci.

    2. Bonjour Michaël, Pour ma part j’ai opté pour un Groupe SRAM 2×12 etap AXS pour justement l’étagement proposé et l’écart de 13 dents seulement entre les plateaux. 50×34 SHIMANO VS 46×33 SRAM par exemple. La fluidité est vraiment visible. Mais bien sûr ça implique un changement complet du Groupe.

Laisser un commentaire