Selle San Marco Shortfit en test

Essai de la selle San Marco Shortfit

À l’occasion du test du Lapierre Pulsium SAT Allroad 6.0, nous sommes intéressés à sa selle. Une San Marco Shortfit qui rentre dans la catégorie des selles courtes et dont la forme peut soulager de nombreux maux d’assise.

Sur notre vélo de test, le Lapierre Pulsium SAT Allroad 6.0, la selle choisie était une San Marco Shortfit sans autre indication. Il s’agit d’un modèle première monte situé en matière de poids entre la Shortfit 2.0 Dynamic (90 €) avec châssis manganèse et la Shortfit 2.0 Sport avec châssis Fe-C (60€) mais avec la même coque et le même rembourrage. On trouve néanmoins ce modèle sur certains sites à 70 € ou moins avec l’appellation San Marco Shortfit Fec Wide…

San Marco Shortfit une selle courte pour le confort et la performance.

Essai de la selle San Marco Shortfit
Le revêtement Silkfeel s’entretient facilement et ne glisse pas même sous la pluie. Crédit San Marco

Les San Marco Shortfit sont une famille de selles courtes, 250 mm de long, proposées en deux largeur 140 et 150 mm. Notre selle est entre les deux avec 146 mm de large pour 250 mm de long. Les types de châssis et de coque évoluent au fil de la gamme, l’assise aussi car elle va gagner en fermeté et en rigidité en passant sur les modèles les plus haut de gamme. Mais les points d’appuis vont rester les mêmes. On remarque que la zone d’assise de 75 mm de large est placée plus en arrière que sur les fi’zi:k Argo, voire même que sur les Selle Italia SLR Boost, ce qui rend virtuellement le bec plus long. Le croissant est large et assure un bon calage des fessiers quand la selle est bien placée, c’est à dire en utilisant cette zone d’appui des 75 mm comme référence pour le recul et non le bec… Le poids de 266 g est raisonnable et la finition parfaite.

Sur la route avec la San Marco Shortfit

Si la selle San Marco Shortfit est bien placée on ne sent rien de particulier par rapport à une selle « longue » au pédalage. On ne glisse pas dessus, on ne se replace pas sans arrêt, mais les possibilité de faire du bec sont très restreintes. Le pédalage est stable et dans une montée négociée assis on sent presque l’appui du croissant. Les cuisses passent facilement sans frottement au niveau du bec, un autre atout des selles courtes ! Le bec court permet là aussi de se pencher pour adopter une position aérodynamique sans pression sur le périnée. Et ce même si le bec est plus « long » de quelques millimètres que sur d’autres marques. Il n’y a pas de gêne à ce niveau.

Essai de la selle San Marco Shortfit
Les versions de bases des Shortfit sont idéales pour faire de la distance ou du gravel. Pour la performance , il faudra viser la seconde moitié du catalogue. Crédit Frédéric Iehl

Le rembourrage et la coque de la San Marco Shortfit sont assez fermes pour un usage sportif intense, mais ils offrent aussi un amorti bien agréable sur une chaussée en mauvais état au niveau des ischions. Il y a des chances cependant que les versions avec châssis et coque carbone soient moins tolérantes sur ce plan. Mais le bec court limitera toujours la transmission des vibrations et chocs au niveau périnéal.

Fiche technique San Marco ShortFit Fec Wide

  • Essai de la selle San Marco Shortfit
  • Essai de la selle San Marco Shortfit
  • Revêtement : Silkfeel
  • Rembourrage : Pullfoam
  • Coque : Nylon renforcé de fibres de verre
  • Rail : 7 mm acier au carbone (Fe-C)
  • Longueur : 250 mm
  • Largeur : 146 mm
  • Hauteur à 75 mm de large : 47 mm
  • Longueur du nez à 75 mm de large : 125 mm
  • Poids : 266 g
  • Prix :70 € pour la San Marco Shortfit Fec Wide et jusqu’à 400 € pour les plus haut de gamme

Notre avis sur la Selle San Marco Shortfit

Pour combler un inconfort périnéal ou faciliter une position aérodynamique, une selle courte et à fortiori une San Marco Shortfit sont de bonnes solutions. Les versions de bases de la San Marco seront très utiles pour le cycliste à la recherche du confort (bikepacking, gravel, longues distances, cyclotourisme), les versions plus onéreuses avec coque renforcée de carbone, à partir de la Shortfit 2.0 Racing (175 €) seront plus adaptées à un usage très sportif où il faut un plateforme plus « raide ».

Essai de la selle San Marco Shortfit
Une selle courte est idéale pour un cycliste bien calé. Si on bouge beaucoup, ce n’est plus adapté du tout ! Crédit Frédéric Iehl

Maintenant pour ce type de selle, il vaut mieux avoir une position assez fixe. En effet les possibilités de se reculer sont limitées par le croissant assez large et celles de faire du bec inexistantes faute de support ! Si vous ne tenez pas en place, passez votre chemin !

Publicités

A retenir :

Les points positifs

  • Appui périnéal
  • Passage des cuisses
  • Position aérodynamique
  • Confort
  • Calage

Les points à améliorer

  • coque un peu souple pour la compétition
  • Pas de marquage de la zone d’assise

Contact : Selle San Marco, RVF

Share this content:

Publicités

Laisser un commentaire