Reebike des roues pour transformer son vélo en VAE

2024 roues pour VAE Reebike

Reebike propose trois types de roues motorisées pour transformer son vélo en VAE. Une solution simple et accessible qui peut rendre service mais avec des limites.

Et si transformer son vélo en VAE était aussi simple que de changer sa roue ? C’est ce que propose Reebike avec ses trois solutions d’assistance électrique à base de roues motorisées. L’assistance, aux normes européennes et françaises EN 15194, est toujours limitée à 25 km/h et 250 watts, avec un couple de 50 Nm. Les tarifs de ces systèmes complets (roue, capteur, batterie, câble, support et outils) débutent à 650 € et peuvent donc donner des idées pour recycler un vélo peu utilisé !

Une roue pour tout changer

Le système Reebike repose sur une roue qui intègre le moteur, voire la batterie, et qui se monte sur la plupart des vélos (freins à patins ou à disque) utilisant des blocages rapides ou un axe avec des boulons (9 mm avant et 10 mm arrière). C’est impératif afin de solidariser l’ensemble avec le cadre et de permettre au moteur de faire « tourner » la roue. Le système n’est pas donc compatible avec les Thru-Axle…

La roue Cosmopolit, emblématique de la marque, intègre la batterie, pèse 6 kg, a 60 km d’autonomie et coûte 650 €. Crédit Reebike

On rajoute à cela un capteur de pédalier qui détermine si on est actif ou en roue libre, on place et charge la batterie et en route. Pour le reste le kit détecte automatiquement les pentes pour gérer l’assistance. L’application pour smartphone Reebike connectée via Bluetooth permet, elle, de suivre ses « performances », de géolocaliser sa roue, de déclencher une alarme sonore voire de bloquer le moteur à distance… Idéal pour limiter les vols.

La roue Urban a une autonomie de 60 km, pèse 4 kg avec sa batterie et est vendue 650 €. Une version arrière existe aussi. Crédit Reebike

Les batteries sont soit logées dans la roue (roue Reebike Cosmopolit), soit dans un « porte-bidon » ((roue Reebike Urban) soit sur un porte-bagage (roue Reebike Explorer). L’axe des roues comporte un port électrique qui permet soit l’alimentation du moteur via un câble à fixer le long du cadre et de la fourche, soit la recharge de la batterie intégrée (roue Cosmopolit).

La roue Reebike Explorer permet 150 km d’autonomie pour un poids de 7,5 kg et un prix de 1050 € porte-bagage compris. Une version roue arrière sera également disponible. Crédit Reebike

Les roues Reebike existent en 20″, 24″, 26″, 27,5″, 28″ et 29″ et sont livrées prêtes à l’emploi avec un pneu de type urbain, les jantes sont « basiques » et font que ce système convient plus à un usage tranquille que sportif néanmoins. Côté poids, suivant les solutions choisies on rajoutera entre 3 et 6 kg au poids du vélo en partant du principe que la roue avant qu’on enlève est à 1 kg (des options pour la roue arrière existent ou vont exister). Dans tous les cas une bonne révision du système de freinage à patins ou à disque s’imposera.

Contact : Reebike

Publicités

Share this content:

Publicités

Laisser un commentaire