Comment couper et fixer les câbles et gaines de freins et de dérailleurs

Organes de transmission et de sécurité, les câbles et gaines réclament d’être bien « coupés » pour fonctionner parfaitement. Et cela fait toute la différence, alors ne vous privez pas !

Sommaire mécanique

Crédit photos : Frédéric Iehl

Les outils

Il vous faudra une vraie pince coupe-câble en bon état pour trancher parfaitement câbles et gaines. Rajoutez une petite lime plate et un peu de graisse. N’utilisez jamais de pinces coupantes, elles ne sont pas assez « franches » pour couper nettement un câble.

Temps et difficultés

Comptez une petite heure de travail pour couper et connecter câbles et gaines. La difficulté moyenne réside ici dans la finition et la « connexion » des câbles.

Étape 1

On commence par les câbles et gaines de freins. L’avant est le plus simple, on essaie de trouver la longueur qui donnera la bonne courbure.

Pour le frein arrière, on fait de même en se souvenant qu‘il faudra tourner le guidon à 90°…

On donne également une courbure fluide pour la gaine terminale du frein arrière.

Étape 2

On coupe ensuite les gaines aux longueurs trouvées.

Ce qui n’empêche pas les bavures. Il va falloir les enlever…

On lime donc la bavure jusqu’à ce qu’elle disparaisse.

La gaine de frein vient désormais en butée directe, sur les leviers mais aussi sur les étriers de freins.

Étape 3

On regarde la longueur des gaines de dérailleurs de la même façon. En se souvenant que le guidon tourne…

Étape 4

Pour couper la seconde gaine, le mieux est de se servir de la première comme gabarit.

On coupe les gaines. Elles seront écrasées ensuite…

On les « recalibre » avec la partie dédiée sur la pince.

Sur les gaines de dérailleurs on place des embouts de gaine.

Ils serviront à isoler les gaines des butées sur le cadre. Mais surtout, ils vont permettre aux gaines de conserver leur intégrité en évitant que les fils d’acier qui les composent ne bougent ne perturbent le passage des câbles.

Il y en a aussi au niveau du dérailleur arrière.

Il y a aussi des butées au niveau des leviers.

Étape 5

On rentre les câbles de dérailleur dans le levier. On aura descendu toutes les vitesses et le plateau avant de se lancer…

Étape 6

Sur le levier Ergopower il faut choisir la « route » du câble. On fera ce choix au début du câble. Car une petite boucle qui va se pincer au tirage se formera.

Étape 7

Avant de tirer à fond le câble on enduit de graisse sa tête. Cela évitera qu’elle ne se coince par la suite.

Étape 8

La plupart des gaines est prélubrifiée. Ne mettez donc jamais de graisse sur le câble ! Il pourrait « coller » dans la gaine…

Étape 9

Quand la « partie avant » des gaines est en place, on s’occupe de passer les câbles sous la boîte.

Étape 10

On tire ensuite le câble de dérailleur arrière au maximum pour comprimer les gaines sur toute leur longueur.

On fixe alors le câble comme ceci pour un dérailleur Campagnolo.

On cale le câble en tirant sur sa partie libre et au besoin on refait une tension puis un serrage.

Étape 11

On procède de la même façon pour le dérailleur avant.

Il y a souvent une trace ou une empreinte pour fixer le câble. Il faut que ce dernier l’épouse parfaitement.

Il ne reste plus qu’à serrer le câble, le caler puis le retendre et le serrer.

Étape 12

On passe le câble de frein dans le levier Ergopower.

On graisse la tête du câble de frein aussi.

Étape 13

Après avoir passé les gaines, on tend le câble au niveau de l’étrier.

Là aussi il y a un « chemin » pour le câble.

On serre le câble en maintenant les patins. Il faudra le retendre après plusieurs freinages de test.

Étape 14

On coupe les câbles, freins et dérailleurs à environ 3 cm du serrage.

On met en place les « plombs » qui sont en fait en aluminium.

A l’aide de la pince coupe-câble, on « mord » l’embout de câble en 2 ou 3 endroits. On y va calmement car il se tranche facilement.

Sommaire mécanique

Share this content:

Publicités

Laisser un commentaire