Les pneus « hiver et pluie » le meilleur choix ?

Pour être tranquille et ne pas changer vos habitudes, vous pouvez être tentés d’utiliser des pneus « hiver et pluie » spécialisés pour les conditions difficiles. Le bon plan ?

C’est la mauvaise saison et il va falloir s’équiper en pneus pour rouler en sécurité. La logique veut qu’on se tourne d’abord vers les pneus « spécialisés » pour cette saison. Dans la plupart des cas, les pneus hiver et pluie sont issus du segment compétition. On a donc une enveloppe assez légère, assez tonique et disposant d’une chape très technique dans son mélange. Un produit de choix et très efficace mais qui se montre onéreux et qu’on aura plus intérêt, dans la majorité des cas, à utiliser en début de saison ou sur des épreuves courues dans des conditions dantesques !

Bons partout ?

C’est l’idéal de rouler avec des pneus pluie ou hiver. La gomme est adaptée aux conditions froides et humide et procure un grip exceptionnel en toutes circonstances. Il n’y a que sur une flaque d’huile qu’elle n’adhère plus…. En exagérant à peine, on pilote sur le mouillé comme sur le sec… Pour cela le mélange reste « tendre » même avec des températures basses. Elle est de plus assez résistante à l’abrasion du sable et du sel. La chape est généralement associée à des renforts anti-crevaison, voire à une carcasse renforcée qui limite les risques de crevaison, de coupure et de déchirure.

Le bon compromis entre la performance et la fiabilité

Le rendement global est un peu moindre qu’un pneu tout temps, mais on gagne en sécurité et on limite les risques de s’arrêter en cours de sortie ou d’épreuve. Certaines enveloppes proposent quand même des carcasses de forte densité, de 127 TPI ou plus, qui comblent cette perte de performance. Mais on ne sera pas plus protégé de l’incident lors d’un passage dans un nid de poule, fréquent en cette saison avec le gel… Et comme on vise la performance, les flancs souffriront obligatoirement.

Onéreux pour l’hiver, mais efficaces…

Le hic c’est que cela représente souvent un budget de l’ordre de 80 à 180 € pour la paire. Et cette somme, nous sommes plus enclin à la débourser pour la belle saison et ses épreuves que pour l’entraînement. Où un pneu pluie peut aussi rendre de très grands services cependant, notamment en montagne… Donc notre conclusion est la suivante, si vous partez en stage et que le temps semble moyen pourquoi ne pas investir dans un tel matériel. Vous pourrez toujours vous en servir pour le début de saison, ou en cours d’année sur une sortie aux conditions très dégradées. Il n’y a que si vous roulez beaucoup et fort pendant l’hiver que cette catégorie s’imposera sans équivoque. Maintenant si vous avez le budget…

Notre sélection de pneumatiques « pluie-hiver » 

Bontrager AW3 Hard-Case Lite

Bontrager AW3_All_Weather
Le Bontrager AW3 All Weather dispose d’une gomme qui supporte des gros écarts de températures. Crédit Bontrager

Il se montre très polyvalent, ce qui peut être intéressant quand la météo change vite. A voir si le nouveau R3 Hard Case Lite le remplacera en tout temps. Ce dernier emploie une carcasse plus dense, 120 TPI, un mélange bi-composant

  • Chape : gomme mono-composant
  • Renfort anti-crevaison : Hard-Case Lite
  • Carcasse : 60 TPI Nylon
  • Sections :25, 28, 32, 38 mm
  • Poids : 260 g, 300 g, 335 g, 450 g
  • Prix : 41 €

Continental Grand Prix 4 Saisons

Continental GP 4Saisons
C’est le pneu hiver pluie, mauvaises routes de référence. Le Continental GP 4Saisons est incontournable. Crédit Continental

C’est notre coup de coeur. Il est quasi indestructible et, bien gonflé, se montre agréable à faire rouler vite. On lui reprochera sans doute d’être un peu « dur » comme la plupart des Continental, mais il tient toujours la route…

Publicités
  • Chape : monocomposant BlackChili
  • Renfort anticrevaison : double pli Vectran, renfort de carcasse
  • Carcasse : 110 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28, 32 mm
  • Poids : 230, 240, 280, 320 g
  • Prix : 57 €

Continental Gatorskin

Il ressemble beaucoup au GP 4 Saisons, mais sans le BlackChili. Un pilotage moins agressif qu’en compétition s’imposera. Crédit Continental

C’est un bon pneu d’entrainement endurant et résistant. Son adhérence est satisfaisante et sera parfaite si on prend une section supérieure, mais il sera limité en usage « compétition », son grip affichant alors quelques limites.

  • Chape : monocomposant
  • Renfort anticrevaison : Poly Breaker, renfort de carcasse
  • Carcasse : 60 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28, 32 mm
  • Poids : 220, 240, 300, 350 g
  • Prix : 50 €

Hutchinson Fusion 5 All Season Kevlar Protech

Hutchinson Fusion 5 All Season
L’Hutchinson Fusion 5 All Season est lui aussi un pneu de course qui peut rendre service dans l’hiver. Crédit Hutchinson

C’est un pneu sportif qui rendra de grands services en usage intense et intensif. Mais comme il s’agit d’une version issue de la compétition, il faudra prendre soin de lui. Il se montre très adhérant lui aussi et veut endurant.

  • Chape : Eleven Storm 11 multicomposants
  • Renfort anti-crevaison : Kevlar
  • Carcasse : 127 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28 mm
  • Poids : 200 g, 210, 230 g
  • Prix : 40 €

Hutchinson Sector

Uniquement tubeless, le Sector est prévu pour les routes en mauvais état. Sa section lui confère une bonne adhérence. Crédit Hutchinson

Ce tubeless a été employé en compétition sur Paris-Roubaix, il doit donc bien résister à la crevaison, le liquide anti-crevaison faisant le reste. Sa large section et sa chape bi-composant lui confèrent une bonne adhérence.

  • Chape : Bi-composants
  • Renfort anti-crevaison : Hardskin
  • Carcasse : 127 TPI Nylon
  • Sections : 28, 32 mm
  • Poids : 290 g, 315 g
  • Prix : 45 €

Michelin Power All Season

Avec ce pneumatique on peut affronter les pires conditions de route. Crédit Michelin

Pas encore de version Power Cup de ce pneu. Le mélange de gomme et la carcasse permettent d’avoir des gains substantiels en résistance au roulement. Le dessin des sculptures à lamelles optimise la tenue de route sur sols froids et humides

  • Chape : Grip Compound
  • Renfort anticrevaison : Aramid Protek + tissage haute densité
  • Carcasse : 60 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28 mm
  • Poids : 235, 270, 295 g
  • Prix : 52 €

Pirelli P-Zero Race 4S

Le Pirelli P-Zero Race4S procure une accroche optimale par temps de pluie. Crédit Pirelli

Ce nouveau pneu pluie et hiver est orienté performance. Il a pris un peu de poids et adopté 26 mm une section minimale de 26 mm. La gomme exploite trois polymères différents, ses sculptures spéciales font le reste.

  • Chape : SmartEvo Coumpound
  • Renfort anticrevaison : TechBelt Road
  • Carcasse : 120 TPI Nylon
  • Sections : 26, 28 mm
  • Poids : 240, 260 g
  • Prix : 70 €

Specialized All Condition Amardillo Elite Reflect

Specialized Amardillo All Condition Elite
Le Specialized Amardillo All Condition Elite dispose d’une chape agressive et d’un renfort anti-crevaison très efficace. Crédit Specialized

C’est un très bon pneu de travail tout temps qui accompagnera le cycliste durant l’intersaison. Cette enveloppe reste assez vive mais conviendra plus à l’entraînement qu’à un usage sportif de part son poids. Il comporte des bandes réfléchissantes. Il y a une version plus abordable, le All Condition Amardillo Elite disponible en 23, 25, 28 et 30 mm au prix de 45 €

  • Chape : Gripton Compound monocomposant
  • Renfort anticrevaison : Armardillo Elite
  • Carcasse : 120 TPI Nylon
  • Sections : 28 mm
  • Poids : 350 g
  • Prix : 50 €

Vittoria Corsa Control

Vittoria Corsa Control
Le Vittoria Corsa Control est un pneu de compétition extrême plus qu’un pneu hiver. Il peut le faire… Crédit Vittoria

C’est un vrai pneu de course prévu pour les épreuves du Nord de l’Europe ou les Strada Bianche. Il procure une bonne tenue de route et une bonne résistance à la crevaison. Mais c’est un peu du suréquipement pour rouler l’hiver…

  • Chape : 4 composants 4 C, Graphène 2.0
  • Renfort anticrevaison : renfort Kevlar
  • Carcasse : 320 TPI Corespun-K
  • Sections : 25, 28, 30 mm
  • Poids : 265, 280, 320 g
  • Prix : 65 €

Vittoria Rubino Pro Control

Vittoria Rubino Pro
Pour rouler par tous les temps, le Rubino Pro Control a des atouts à mettre en avant. Crédit Vittoria

C’est un très bon choix ! Le Rubino Pro se montre endurant et vif en plus d’être résistant et adhérant. ce sera un partenaire idéal pour l’hiver quand on réalise un entrainement sportif poussé.

  • Chape : triple composant 3C, Graphene 2.0
  • Renfort anti-crevaison : renfort Nylon, flancs renforcés
  • Carcasse : 60 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28 mm
  • Poids : 290, 300, 340 g
  • Prix : 43 €

Vredestein Fortezza Sens Xtreme Weather

Vredestein Fortezza Senso Xtreme Weather
Le Vredestein Fortezza Senso Xtreme Weather se destine aux très mauvaises routes et aux conditions météos les plus pénibles. Crédit Vredestein

C’est encore un pneu de course prévu pour les très mauvaises conditions météos. Il est équipé d’un renfort anti-crevaison sous la chape qui permet à cette dernière de ne pas s’user à plat.

  • Chape : triple composant TriComp Xtreme Weather Silica (XWS)
  • Renfort anti-crevaison : double plis polyamide
  • Carcasse : 120 TPI Nylon
  • Sections : 23 , 25, 28 mm
  • Poids : 245, 260, 280 g
  • Prix : 65 €

Vredestein Fortezza Senso All Weather

Vredestein Fortezza Senso All Weather
Le Vredestein Fortezza Senso All Weather sera à l’aise sous la pluie. Crédit Vredestein

C’est une version un peu moins « extrême » que la précédente. Elle sera surtout à l’aise par temps de pluie et sur des routes en moins mauvais état.

  • Chape : triple composants AWS Silica
  • Renfort anti-crevaison : Polyamide
  • Carcasse : 120 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28 mm
  • Poids : 225, 240, 260 g
  • Prix : 60 €

Contact : Bontrager, Continental, Hutchinson, Michelin, Pirelli, Specialized, Vittoria, Vredestein

Publicités

Vous aimerez aussi

+ There are no comments

Add yours

Laisser un commentaire